[Image]

E
n décrivant, dans cet essai de juin 1969, le Président Richard Nixon comme crachant sur la Déclaration des droits, Ron Hubbard montrait un certain courage. Comme le montre l’histoire, il avait aussi parfaitement raison. Car Nixon n’était pas seulement impliqué dans les excès précédemment cités en rapport à la Constitution des États-Unis et la Déclaration des droits. En effet, il finit par être déclaré complice d’au moins ceci : écoutes illégales d’opposants politiques, effraction de bureaux privés, détournement de fonds de campagne électorale, utilisation d’agences gouvernementales à des fins personnelles et ce qui équivalait à du chantage envers des ennemis. Bien que Gérald Ford, le Président qui lui succéda (et ancien vice-président de Nixon), pardonnât finalement à l’homme pour les crimes commis pendant qu’il était en fonction, de nombreux membres de l’état-major de Nixon purgèrent une peine dans une prison fédérale.

Gouvernement Inconstitutionnel



PrécédenteBarre de NavigationSuivante

| Précédente | Glossaire de termes de Scientologie | Sommaire | Suivante |
| Sondage sur ce site de Scientologie | Sites concernant la Scientologie | Librairie | Page de garde |


info@scientology.net
© 1998-2004 Eglise de Scientologie Internationale. Tout droits de reproduction et d'adaptation réservés.

Information sur les marques déposées.


Visitez la Librairie Table de Matières Visitez le Site de L. Ron Hubbard