De L’Économie


A

lors que les années 60 ont généralement constitué les « années d’or » du développement économique occidental, Ron Hubbard s’est avéré avoir parfaitement raison en suggérant que tout n’était pas aussi rose que les économistes se l’imaginaient. D’ailleurs, juste au moment du tournant fiscal, il y eut tout ce que nous associons aux débuts des années 70: quadruplement du coût du carburant, taux d’intérêts usuraires et—ainsi que Ron le fait encore observer—l’effondrement total du système monétaire mondial basé sur le dollar-or. En conséquence, il arriva tout ce que nous associons maintenant à une récession inflationniste mondiale, y compris : une baisse constante du salaire moyen en termes de pouvoir d’achat véritable, un taux de chômage à deux chiffres dans nombre de pays d’Europe occidentale, et—en particulier en raison de l’imposition croissante pour les mesures de sûreté socialistes—ce qui a été décrit avec justesse comme une « culture de haine croissante ».
[Image]

     En mentionnant les intérêts psychiatriques dans le domaine économique, Ron Hubbard met le doigt sur les liens les plus intrigants qui existent entre le grand capital et la psychiatrie. Par exemple, si l’on scrute de près la Fédération mondiale de la santé mentale au cours des années 60 et 70, on découvre qu’elle est très liée aux intérêts bancaires britanniques, alors qu’un examen aussi poussé des fonds de la psychiatrie américaine révèle une aide constante de la part de la Fondation Rockefeller depuis le début des années 20, spécialement en ce qui concerne ce que les directeurs de la Fondation qualifient de « contribution potentielle » de la psychiatrie à l’éducation, à la sociologie et aux « choses de la vie en général ».

     Ron souligne également que les économistes n’ont ni prédit ni expliqué ce qui fit suite à ces années d’or, ce qui est aussi très significatif. Car en vérité, en citant l’échec des théories keynésiennes—et donc du moteur de la théorie économique pendant un demi-siècle—il cite ce qui n’a été reconnu que récemment, à savoir le déclin soudain des inscriptions d’étudiants aux programmes d’études économiques supérieures, la fermeture de départements d’économie dans de nombreuses corporations, et même l’abandon fédéral de ce que maintenant les économistes qualifient eux-mêmes de « science morose ».



PrécédenteBarre de NavigationSuivante

| Précédente | Glossaire de termes de Scientologie | Sommaire | Suivante |
| Sondage sur ce site de Scientologie | Sites concernant la Scientologie | Librairie | Page de garde |


info@scientology.net
© 1998-2004 Eglise de Scientologie Internationale. Tout droits de reproduction et d'adaptation réservés.

Information sur les marques déposées.


Visitez la Librairie Table de Matières Visitez le Site de L. Ron Hubbard