[Image]

     L’extorsion, l’enlèvement, le meurtre : ce sont des crimes. Et pourtant, où sont les forces de sécurité ? À des milliers de kilomètres de là à s’occuper des affaires des autres.

     Très peu de gens peuvent être amenés à témoigner contre la psychiatrie. Pourtant 4 personnes contactées sur 5 au cours d’un récent sondage américain avaient des parents ou des amis qui avaient été démolis par la psychiatrie ! En général, ils disaient : « Si je parlais ou si je me plaignais, ils s’en prendraient à mon (fils, ami, parent). »

     Je me souviens bien d’une conversation que j’ai eu avec un certain docteur Center à Savannah en Géorgie,* en 1949. Elle exprime bien l’arrogance et le mépris total du psychiatre pour l’ordre public.

     Un homme venait d’appeler pour s’enquérir de sa femme qui était « sous traitement » à l’hôpital de Center. Center lui demanda : « Vous avez l’argent...? C’est ça, trente mille... Ma foi, vous avez intérêt à les trouver ou je serai obligé d’envoyer votre chère femme à l’asile public, et vous savez ce qui se passera alors ! »

     J’étais là en train de travailler aux soins de patients nécessiteux auxquels les psychiatres locaux ne voulaient pas toucher. Center avait oublié que j’étais dans la pièce.

     Il me regarda et haussa les épaules : « Il a déjà vendu sa maison, sa voiture et son entreprise et il n’y a plus rien à en tirer. Alors elle va en salle d’opération. C’est tout aussi bien. Les infirmiers l’ont engrossée et il va falloir l’avorter de toute façon. Alors autant s’en débarrasser. Vous parlez d’un métier, tout ça pour pouvoir prendre son pied de temps en temps et se faire du fric rapidement ! »

     Des milliers et des milliers sont arrêtés sans respect des libertés individuelles chaque semaine dans le monde « libre », et torturés, castrés, tués. Tout cela au nom de la « santé mentale ». Les terroristes n’ont jamais agi aussi efficacement dans aucun pays avec si peu d’intervention et de protestation.

     Le mal est si grand que le public ne veut pas le voir en face. 1984, nous voilà !

L. Ron Hubbard

     L. Ron Hubbard



PrécédenteBarre de NavigationSuivante

| Précédente | Glossaire de termes de Scientologie | Sommaire | Suivante |
| Sondage sur ce site de Scientologie | Sites concernant la Scientologie | Librairie | Page de garde |


info@scientology.net
© 1998-2004 Eglise de Scientologie Internationale. Tout droits de reproduction et d'adaptation réservés.

Information sur les marques déposées.


Visitez la Librairie Table de Matières Visitez le Site de L. Ron Hubbard