[Image]

 L
es crimes violents étant devenus de plus en plus fréquents au cours des années 70, et étant engagé dans des recherches sur les buts malveillants et l’esprit criminel, Ron Hubbard écrivit, au début des années 80, les trois articles que voici. Pour dire un mot sur ce que Ron avait si justement prédit quant à la violence insensée et sans pareille des patients de la psychiatrie, il suffit de considérer l’attentat perpétré en 1981 par John Hinckley Jr. qui, sous traitement psychiatrique, tira sur le président Ronald Reagan et rendit infirme le secrétaire de presse de la Maison Blanche, James Brady.

     Pour dire un mot sur ce qui a poussé Ron Hubbard à écrire le premier code moral non religieux, Le Chemin du Bonheur, il suffit de considérer la baisse de fréquentation des églises, l’explosion de la violence de quartiers et le déclin général de la morale tandis que la doctrine psychiatrique s’infiltrait encore plus en profondeur au sein du courant social dominant ; d’où l’urgence de cette observation de Ron en 1980 : « Les anciennes valeurs sociales ont été brisées. Les nouvelles valeurs morales ne les ont pas remplacées... Les liens qui unissaient les hommes en une humanité et qui faisaient d’eux des êtres honorables ont été rompus par un assaut de faux matérialisme. » De sa perspective pénétrante sur ce qui se trouve à la racine de la violence et de l’immoralité, Ron Hubbard écrivit les articles qui suivent : « Les criminels et la psychiatrie », « L’Esprit criminel et les psys » et « La Cause du crime ».

Les Criminels Et La Psychiatrie



PrécédenteBarre de NavigationSuivante

| Précédente | Glossaire de termes de Scientologie | Sommaire | Suivante |
| Sondage sur ce site de Scientologie | Sites concernant la Scientologie | Librairie | Page de garde |


info@scientology.net
© 1998-2004 Eglise de Scientologie Internationale. Tout droits de reproduction et d'adaptation réservés.

Information sur les marques déposées.


Visitez la Librairie Table de Matières Visitez le Site de L. Ron Hubbard