[Image]

Les Sciences Humaines essentielles - 15 Janvier 1976


[image]
« La bombe H, qui pourrait fournir de l’électricité bon marché au monde entier, est plutôt utilisée comme “menace dissuasive” contre la guerre. »

 T
out le monde sait que, de nos jours, les sciences physiques ont laissé les « sciences humaines » loin derrière, et que la planète court un risque à cause d’une application imprudente de la science sans restrictions humaines.

     La bombe H, qui pourrait fournir de l’électricité bon marché au monde entier, est plutôt utilisée comme « menace dissuasive » contre la guerre.

     Les poisons envahissent les cours d’eau et exterminent les poissons. L’industrie et d’autres actions font disparaître le gibier. Pourtant, on entend crier que la population doit être réduite, parce que la nourriture se fera rare.

     Des milliers de ces idioties nous indiquent que les sciences de la matière ont progressé à cent à l’heure, que le bon sens est parti avec, et que la technologie fait défaut dans les « sciences humaines ».

     Pourtant, personne n’a dit précisément dans laquelle de ces sciences humaines la technologie faisait défaut.

LES SCIENCES POLITIQUES

Les zones d’ignorance dans les sciences humaines sont, en fait, très peu nombreuses.

     La première et la plus évidente, c’est le manque de sciences politiques. En fait, une grande quantité de cette technologie existe, mais elle est cachée dans les allées sombres du savoir.

     L’ambition politique est de l’étouffer. Il existe un sujet que l’on appelle les « sciences politiques ». Il se trouve sous une forme grossière, mais bon nombre des principes de cette technologie ont été isolés. Les leçons apprises des civilisations passées ont été codifiées en « il ne faut pas » et en « il faudrait faire » politiques.

     Bien que les sciences politiques existent, elles ne sont pas utilisées.

     Ayant étudié ce sujet à l’université de Princeton, j’avais quelque idée de sa portée et de son exactitude. Imaginez combien je fus surpris lorsque j’ai découvert en posant des questions aux politiciens américains—certains étaient de mes amis personnels—qu’ils :

     a. étaient totalement inconscients du fait que le sujet des sciences politiques existait et

     b. ne voyaient pas la raison d’être de telles sciences.

     Ces hommes gouvernaient des millions d’autres. Leurs problèmes quotidiens dans leurs fonctions provenaient d’erreurs du passé. Les mesures prises, contraires aux lois naturelles des sciences politiques les avaient entraînés dans des difficultés qui dépassaient leur compétence et le fait d’ignorer la technologie les faisait échouer.

      Ils ne connaissaient même pas le simple axiome qui dit que « les lois ne provenant pas des us et coutumes d’un peuple ne peuvent pas être mises en vigueur, même lorsqu’elles sont adoptées ».

Les Sciences Humaines Essentielles (suite)


PrécédenteBarre de NavigationSuivante

| Précédente | Glossaire de termes de Scientologie | Sommaire | Suivante |
| Sondage sur ce site de Scientologie | Sites concernant la Scientologie | Librairie | Page de garde |


info@scientology.net
© 1998-2004 Eglise de Scientologie Internationale. Tout droits de reproduction et d'adaptation réservés.

Information sur les marques déposées.


Visitez la Librairie Table de Matières Visitez le Site de L. Ron Hubbard